Vivre en enfant du Père, humble et confiant sous son regard

 

Lc 18,16-17

(…) Jésus appela à lui ces enfants, en disant: "Laissez les petits enfants venir à moi, ne les empêchez pas; car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu. En vérité je vous le dis: quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant n'y entrera pas."

 

 

Mt 6,6-8

Pour toi, quand tu veux prier, retire-toi dans ta chambre la plus retirée, verrouille ta porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

 

Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens: ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter.

N'allez pas faire comme eux; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.

 

Jean Lafrance

« (...) faire oraison, c'est faire un acte de foi, de confiance et d'abandon en ce regard du Père qui vient à notre rencontre. En parlant de confiance et d'abandon, je veux surtout parler d'un acte de non-peur et de non-fuite de Dieu car son approche provoque toujours la crainte chez l'homme qui perçoit cette proximité. En un certain sens, il a peur de se laisser brûler ou, pour le dire plus vulgairement de 'se laisser avoir'. Mais avant de faire un acte de foi dans ce regard, il faut le percevoir, soit au-dehors, soit au-dedans du coeur. Il faut qu'un 'déclic' s'opère en nous, que le regard du Père s'illumine pour nous et devienne une réalité vivante » (Notre Père, 2. Le don de l'oraison, ch. 1,4).

 

Thérèse d'Avila

C’est « l'humilité, la vertu la plus puissante sur le cœur de Dieu », « qui l'a amené du ciel dans les entrailles de la Vierge, et elle aidant, il suffit d’un cheveu pour le lier à notre âme. Sachez que plus on est humble, mieux on le possède, et on le possède d’autant moins qu’on manque d’humilité, car je ne puis comprendre qu’il y ait, qu’il puisse y avoir, humilité sans amour, ni amour sans humilité, de même qu’il n’est pas possible que ces deux vertus existent sans un grand détachement de tout le créé » (Chemin 16,2).

 

Mt 6,31-34

Ne vous inquiétez donc pas en disant: Qu'allons-nous manger? Qu'allons-nous boire? De quoi allons-nous nous vêtir? Ce sont là toutes choses dont les païens sont en quête. Or votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout cela. Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain: demain s'inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

 

Catéchisme de l'Eglise Catholique

2712 L'oraison est la prière de l'enfant de Dieu, du pécheur pardonné qui consent à accueillir l'amour dont il est aimé et qui veut y répondre en aimant plus encore (cf. Lc 7, 36-50; 19, 1-10). Mais il sait que son amour en retour est celui que l'Esprit répand dans son cœur, car tout est grâce de la part de Dieu. L'oraison est la remise humble et pauvre à la volonté aimante du Père en union de plus en plus profonde à son Fils bien-aimé.

2713 Ainsi l'oraison est-elle l'expression la plus simple du mystère de la prière. L'oraison est un don, une grâce; elle ne peut être accueillie que dans l'humilité et la pauvreté. L'oraison est une relation d'alliance établie par Dieu au fond de notre être (cf. Jr 31, 33). L'oraison est communion: la Trinité Sainte y conforme l'homme, image de Dieu, "à sa ressemblance".

2714 L'oraison est aussi le temps fort par excellence de la prière. Dans l'oraison, le Père nous "arme de puissance par son Esprit pour que se fortifie en nous l'homme intérieur, que le Christ habite en nos cœurs par la foi et que nous soyons enracinés, fondés dans l'amour" (Ep 3, 16-17).

 

 

Mentions Légales

DIRECTION DE LA PUBLICATION : Association des ÉCOLES D'ORAISON

EDO - 8 allée des Bleuets - 69160 TASSIN - FRANCE

publication représentée par M. Jean Paul Myard qui en assure la présidence sous le titre de coordinateur.

E-mail : ecolesdoraison@gmail.com

Détails: http://www.ecole-oraison.org/index.php/oraison/references/77-mentions-legales