Bienheureuse Vierge Marie,

Nous te bénissons pour
ta supplication humble
et toute-puissante.
Nous te consacrons
les «Écoles d'Oraison».
Et nous t'accueillons dans l'oratoire de notre cœur comme mère
et maîtresse de vie spirituelle.
Apprends-nous à y écouter
et méditer la Parole de Dieu,
À la vivre et à nous mettre
à son service.
Aide-nous à exulter et à rendre grâce en toute circonstance
pour le saint Nom de Dieu,
À supplier et à intercéder avec compassion pour tous les hommes.
Assidus à la prière, réunis avec toi sous le regard du Père,
Apprends-nous à lui demander,
au nom de Jésus,
l'Esprit qui vient au secours
de notre faiblesse.
Aide-nous à accueillir le don
de l'oraison comme amitié intime
et profonde avec le Christ,
À en témoigner par notre vie
et nos enseignements,
Et à devenir les adorateurs en esprit et en vérité que cherche le Père

AMEN

 

 

 

Invitation à la prière commune !

Chers membres et amis des écoles d’oraison,

A l’approche des congés d’été pour une partie d’entre nous, nous pouvons envisager la manière de vivre différemment notre engagement dans la pratique de l’oraison,

grâce à la place que nous lui ferons dans nos loisirs, lectures ou partages de vie familiale, amicale… Aussi je vous souhaite une belle période estivale de renouvellement et de paix et j’en profite pour vous recommander un ouvrage sur l’oraison selon le Père Henri Caffarel, inspirateur de notre mouvement, dont le procès de béatification est en cours :

-       Henri Caffarel, Maître d’oraison, Jacques Gauthier, Paris, Éditions du Cerf, 2017, 160 pages, 14€

Vous trouverez aussi d’intéressants détails sur l’excellent site de l’auteur, dont je vous conseille la visite :

-        https://www.jacquesgauthier.com/henri-caffarel-maitre-d-oraison.html

Je vous rappelle d’ailleurs qu’Elisabeth Saléon-Terras, proche collaboratrice du Père Caffarel de son vivant, nous fera l’honneur de sa présence et d’une conférence sur l’enseignement du Père lors de la biennale du 19 au 21 octobre à Lisieux.

A ce propos, pour celles et ceux qui ne sont pas encore inscrits à cet événement et souhaiteraient pouvoir se rattraper, je confirme que c’est encore possible quelques jours… donc n’hésitez pas à me le faire savoir rapidement par retour de mail (je vous joins un programme amélioré, qui pourra mieux vous éclairer sur l’ensemble du contenu). Un détail important : comme les vacances scolaires de Toussaint commenceront le 20 octobre, nous envisageons - si possible - la mise en place d'un accueil pour les enfants* 

Et pour mieux être en communion dès à présent, je vous propose simplement de vivre ensemble un temps d’oraison en commun, comme chaque 1er dimanche du mois, de 21h30 à 22h (heure de France d’été = GMT+2h), ce 1er juillet, depuis le lieu où vous vous trouverez.

Ces quelques mots inspirés à Jacques Gauthier dans ses commentaires sur la pensée du Père Caffarel pourront nous y préparer spécialement :

« L’oraison n’est pas un acte individualiste qui nous coupe du monde, mais elle nous permet de le porter dans notre cœur et de l’offrir à Dieu. Elle n’est pas seulement contemplation du visage du Christ, mais engagement et proximité envers les personnes qui souffrent, selon le charisme de chacun : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40).

L’oraison change notre regard en nous donnant de voir le monde et l’Église avec le regard du Christ. Elle n’est donc pas un acte solitaire avec Dieu, mais un acte ecclésial. Mon lieu de prière, dira le père Caffarel, c’est le Christ, et aussi l’Église. En lui, nous rejoignons la foule immense de nos frères et sœurs qui sont au ciel, sur terre, au purgatoire, et qui constituent l’Église dans son beau mystère de la communion des saints. C’est ainsi que l’oraison nous prépare à vivre avec l’assemblée des croyants la grande prière de l’Eucharistie, « sommet auquel tend l’action de l’Église et en même temps la source d’où découle toute sa vertu » (Vatican II, Constitution sur la Sainte Liturgie, 10). Dans les Cahiers sur l’oraison de septembre-octobre 1978, le père Caffarel écrit : « Quand tu pries, aime à prendre conscience que tu es de l’Église, dans l’Église. Sois uni à tous tes frères : que ta voix se fonde dans le chant du grand chœur. » (p166)

Le Christ Lui-même nous le dit : « Je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître » (Jean, 15, 15). En Lui, partageons cette union de prière et d’amitié, sincèrement et concrètement !

Jean-Paul Myard

Coordinateur EdO

 * le cas échéant, faites-moi part de vos souhaits d'hébergement d'enfants ou idées à ce sujet (nous cherchons notamment une personne pour accompagner-animer un petit groupe d'enfants).

 

Mentions Légales

DIRECTION DE LA PUBLICATION : Association des ÉCOLES D'ORAISON

EDO - 8 allée des Bleuets - 69160 TASSIN - FRANCE

publication représentée par M. Jean Paul Myard qui en assure la présidence sous le titre de coordinateur.

E-mail : ecolesdoraison@gmail.com

Détails: http://www.ecole-oraison.org/index.php/oraison/references/77-mentions-legales